Une bonne photographie de produits d’épicerie fine est une image qui donne envie, et fait comprendre en un clin d’oeil quel est l’usage du produit. En packshot – c’est-à-dire sur fond neutre avec un focus sur le produit – ou avec une mise en scène, le photographe culinaire met en valeur vos produits d’épicerie fine. Il jongle avec la bonne lumière, les bons accessoires, et l’angle parfait pour répondre aux enjeux susnommés. Si photographier une bouteille de vin peut paraître simple, c’est en fait un sujet très technique à immortaliser ! Spécialisé dans la photographie culinaire, Fred met à la disposition des professionnels son savoir-faire allant de la photographie sur fond blanc au véritable stylisme culinaire : agencement, accessoirisation, création d’ambiance.

Apéritif à l'italienne
Charcuterie italienne sur plateau en marbre
Fiorentina Café et gourmandises

Quels sont les enjeux de la photographie de produits d'épicerie fine ?

Reflet. Nous l’avons rapidement abordé en introduction. L’une des difficultés dans la photographie culinaire est l’éclairage. Le bon pour mettre en valeur le produit, mais aussi le bon pour éviter les éventuels reflets sur les contenants en verre.

Bon appétit. La mauvaise lumière, le mauvais angle et l’appétissant plateau de fromage se transforme en plastique luisant ! L’enjeu est de donner envie de passer à la dégustation et ce peut importe l’aliment photographié. Une purée doit apparaître onctueuse, non huileuse et colorée. Un plat de raviolis ne doit pas apparaître comme un amas de pâtes collées. Bref, vous avez compris l’idée, et ça c’est notre métier.

Mise en scène. Parfois; nous sommes tellement habitués à un produit, à la façon de le vendre…que nous manquons d’objectivité pour construire une ambiance qui puisse susciter la fameuse envie chez le plus grand nombre. Apporter un regard extérieur sur votre produit fait partie du métier de photographe culinaire. Sans jamais vous imposer notre style, nous vous proposerons toujours des ambiances, des idées pour valoriser vos produits d’épicerie fine.

Fiorentina plateau de fromages

Pourquoi faire appel à un photographe de produits d'épicerie fine ?

On peut être tenté de faire ses propres photos par souci d’économie ou même par commodité. Si bien entendu nous savons en tant que petite entreprise que les budgets ne sont pas extensibles, nous vous recommandons vivement de faire appel à un photographe culinaire. Pourquoi ? Car les consommateurs d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’hier. 

Ils sont très sensibles à l’image véhiculée par une marque. C’est même un des principaux moteur d’achat avec les avis des autres clients ! Biberonnés au marketing, la nouvelle génération de consommateurs a un oeil averti. Elle maîtrise les codes de l’image et choisira toujours le professionnel dont l’ambiance est la plus séduisante à ses yeux.

C’est aussi en ça que la photographie culinaire est exigeante. Portée par des réseaux sociaux comme Instagram, elle respecte des codes précis. Elle doit être de bonne qualité, et donner envie de passer à table. Chaque photographe a son propre style ou plutôt son propre oeil. Si l’univers de Fred le photographe du duo Solanum Photographistes vous séduit, n’hésitez-pas à nous contacter. Nous parlerons de votre projet afin de nous imprégner de ce que vous faites et qui vous êtes avant d’éventuellement concrétiser notre collaboration.

Sur rendez-vous
31 Rue Neuve Sainte-Catherine, 13007 Marseille
04 91 53 30 44