Photographier une pâtisserie, c’est figer la gourmandise ! Une bonne photographie de dessert doit donner envie de passer rapidement à la dégustation. Rendu des couleurs, des textures…mais aussi ambiance et mise en scène sont autant d’aspects que doit maîtriser un photographe culinaire. La photographie de pâtisserie est un art qui repose sur la capacité à raconter une histoire en images.

Photo pour Gourméditerranée avec Les Toquées de la Com
Photo pour Gourméditerranée avec Les Toquées de la Com
Photo pour Gourméditerranée avec Les Toquées de la Com

La recette d'une bonne photographie de pâtisserie

Comme les cuisiniers les photographes ont leurs recettes ! C’est une recette non comestible que nous vous dévoilons aujourd’hui. Pour faire une bonne photographie de pâtisserie il faut :

-Un beau gâteau. Pour ce point, nous vous faisons confiance. Nous savons que si vous nous contactez aujourd’hui, c’est que vous maîtrisez cet art.

-La bonne composition. La photographie de pâtisserie, et culinaire plus largement, s’apparente à la capture de natures mortes.  Quand on photographie des sujets inanimés la composition est primordiale. L’enjeu est de parvenir à donner vie aux sujets statiques en les agençant correctement dans un souci esthétique et cohérent. 

La lumière. La lumière fait partie des points clés d’une nature morte parfaite. La photographie de pâtisserie s’exerce en studio, sauf bien entendu en ce qui concerne les photos d’ambiance prises directement sur le lieu.  Plusieurs sources sont d’ailleurs souvent nécessaires pour faire ressortir les différents détails. Les gâteaux sont également souvent brillants, le rôle du photographe est aussi de gérer au mieux l’éclairage afin d’éviter tout reflet sur la création pâtissière.

Le décor. L’arrière plan sur lequel repose la pâtisserie n’est jamais le fruit du hasard ! Couleurs et matières participent au succès de la photographie. Parfois il peut être choisi de mettre en scène la pâtisserie. Le photographe par sa Culture visuelle a un rôle à jouer dans cette composition. Il se fait alors metteur en scène, créateur d’ambiances culinaires.

– L’objectif. La photographie avec un grand angle peut déformer les objets. Le choix de l’objectif est déterminant dans la réussite d’une photographie de pâtisserie.

 

Photo pour Gourméditerranée avec Les Toquées de la Com

Pourquoi faire appel à un photographe culinaire ?

Les consommateurs ont bien changé. Ils se basent aujourd’hui sur deux éléments pour juger un lieu/un produit : l’image véhiculée par la marque et les avis des internautes. Si le second point ne se maîtrise qu’avec la constance dans la qualité des produits proposés, le premier se pense, se déploie, s’organise.  Nombre de restaurateurs, de pâtissiers, de chefs cuisiniers, se privent d’une clientèle en négligeant leurs photographies. Les visuels sont partout, vos concurrents exploitent déjà les techniques de communication en suscitant l’envie au travers de visuels bien pensés déployés sur : un site internet, des plaquettes commerciales, ou encore sur les réseaux sociaux.

La photographie culinaire portée par des réseaux sociaux comme Instagram est exigeante. Elle doit être de bonne qualité, fidèle pour non seulement donner envie de passer à la dégustation mais aussi ne pas générer de déception. Sublimer vos créations c’est ça le rôle du photographe culinaire. Créer de belles photographies pour augmenter votre force commerciale, c’est là aussi son métier. 

Chaque photographe a son propre style, ou plutôt son propre oeil. Si l’univers de Fred le photographe du duo Solanum Photographistes vous séduit, n’hésitez-pas à nous contacter. Nous parlerons de votre projet afin de nous imprégner de ce que vous faites et qui vous êtes avant d’éventuellement concrétiser notre collaboration.

Sur rendez-vous
31 Rue Neuve Sainte-Catherine, 13007 Marseille
04 91 53 30 44