Des idées pour une plaquette commerciale originale ?

Lorsque nous annonçons plaquette, cela peut être adapté à un catalogue, dépliant flyers etc …

Mais qu’entendons-nous par plaquette commerciale originale ?

Doit-elle être originale : 

– De part son format ?

– Sa/ses couleurs et finitions ?

– Sa mise en page ?

– Ses effets visuels ?

– Ses accessoires ?

Il existe de nombreuses façons de se démarquer grâce notamment aux suggestions notées plus haut.

– Le format

La première question que nous poserons : cette plaquette est-elle destinée à l’expédition, car si c’est le cas cela limitera un peu le format car il faut qu’il soit adapté aux formats d’enveloppes existants. Sinon, si vous avez le bon imprimeur, le bon façonnier et surtout le bon graphiste faites-vous plaisir. Il y a les accordéons horizontaux, verticaux, les trapèzes, les trapèzes et/ou accordéons décalés. 

Il existe des «reliures, fermetures» également diverses telles que les points métal, le dos carré collé, format BD,  la reliure spirale …

– Les couleurs et finitions

Il existe, nous parlons pour le print, les quadri et les pantones. Une très grande gamme. Dans les pantone vous pouvez accéder aux encres métalliques, fluo(s), pastelles … Soyons fous, sans en abuser … Imaginez un couverture de plaquette ou de catalogue sur un beau papier blanc une touche fluo … mais il faut que l’ensemble de votre communication suive. Sachant que sur le web, il est difficile de reproduire les couleurs .. Mais ceci est un autre sujet.

Dans les finitions il y a les vernis sélectifs, les pelliculages, la découpe lazer, le glitter ….

– Sa mise en page

La mise en page est très importante pour mettre en valeur vos produits et/ou services. Elle doit mettre en valeur vos images (que nous vous suggérons de confier à un photographe professionnel, mais ceci est encore un autre débat) donc vos images et vos textes. Tout doit être lisible, attractif. Les personnes qui recevront, qui auront votre plaquette, catalogue etc doivent avoir envie, au delà de le feuilleter de s’arrêter sur les images, sur les articles, sur les descriptifs .. Ils ne doivent pas l’ouvrir et le fermer aussitôt. Activez l’envie d’en savoir plus !!!

– Ses effets visuels

Par exemple : Si vos produits et/ou services sont classés par catégories, offrez à ces catégories un effet visuel qui indiquera au lecteur qu’il se trouve dans un groupe de produits, qu’il existe un classement. Que la lecture a une logique, une chronologie … Faites le choix d’une illustration, d’un sigle, d’une couleur ou si vous avez opté pour un montage en décalage que chaque «décalage» corresponde à une de vos catégories. Cela complique un peu la réflexion, oblige à bien anticiper .. Vous connaissez vos produits et /ou services et votre graphiste ou agence connaît son métier. Vous devez travailler en binôme afin que votre présentation soit belle, lisible et logique. Il existe d’autres effets visuels que votre équipe saura adapter à vous. 

– Ses accessoires

Par exemple, c’est plus facile d’expliquer par des exemples .. Pour un imprimeur spécialisé dans les étiquettes de luxe (vignobles, bijoux etc etc ) nous avons opté pour une chemise dans laquelle nous avons décidé de glisser une petite pochette transparente contenant des échantillons d’étiquettes réalisées les années précédentes afin que les prospects découvrent les formats, découpes, finitions, toutes les options offertes par ce spécialiste. Et parfois, c’est plus parlant que des mots. Nous avons illustré la pochette avec les photos de produits finis : bouteilles de vin, bocaux de cosmétiques et alimentaires avec leurs étiquettes. C’est une imprimerie haut de gamme, vendant des produits ciblant une clientèle exigeante, donc, pour leur pochette le recto était imprimé d’un applat pantone argenté avec un pelliculage mat et sur la première de couverture juste le logo et le site en blanc. Sobre et chic.

En conclusion,

si vous optez pour les effets visuels cités plus haut, ou d’autres, tachez de les utiliser avec parcimonie sinon ils perdront de leur intérêt. « l’abus d’effet est mauvais pour l’image …» Il est impératif d’anticiper la création de votre support visuel quelqu’il soit. 

L’originalité est importante, mais elle ne doit pas nuire à la lisibilité, la cohérence, la lecture et la mise en valeur de vos images et textes. Elle doit également correspondre à votre cible.

Pensez également que si vous investissez dans une plaquette, un catalogue … que vous imprimez en grande quantité, pensez à ce qu’elle ne deviennent pas trop vite démodée, obsolète .. Elle doit être remarquable par son style soit, mais ne doit pas être lassante.

Cet investissement est important, financièrement soit, mais également pour votre image et les retombées économiques escomptées, donc prenez notre temps, réfléchissez si cela mérite de faire appel à de vrais professionnels : graphisme, photo et impression. Prenez soin de vos textes, faites faire une relecture car certaines coquilles peuvent vous échapper et le graphiste, l’agence, l’imprimeur est en aucun cas responsable. Lorsque vous aurez signé le BAT, alors aucun recours ne sera possible.